Drôle, tendre et facétieux, Elyx est un personnage né il y a trois ans de l’imagination fertile de Yacine Ait Kaci, alias Yak, et de la réflexion menée par l’artiste autour du numérique et de ses enjeux. « De A à Z, c’est une histoire de rencontre, celle du réel et du virtuel à travers le dessin », explique-t-il. Celle, aussi, avec les internautes, chaque jour plus nombreux à suivre les pérégrinations d’Elyx sur les réseaux sociaux. De fil en aiguille, une multitude de projets voient le jour : d’une intervention en milieu scolaire à la communication des Nations unies pour toute une série de journées internationales – dont le Sommet sur le Climat qui s’est tenu le 23 septembre à New York –, en passant par l’organisation d’« Elyx parties », où le public est invité à concevoir une œuvre participative, le petit bonhomme n’en finit pas d’explorer de nouvelles pistes de collaboration placées sous le signe du partage et de l’échange. Retour sur le parcours de son créateur.

src: https://www.artshebdomedias.com/article/240914-yacine-ait-kaci-sur-la-toile-elyx-le-conspirateur-positif/