Né le 26 février 1951 à Dakar, Abdoulaye Ndoye est un artiste sénégalais issu de la dernière génération de l’école de Dakar, celle d’Ibou Diouf (1953-2017), Mor Faye (1947-1984), Souleyman Keita (1947-2014). Il a bénéficié des programmes de bourses de formation à l’étranger initié par Léopold Sédar Senghor.
Après sa formation à l’académie royale des Beaux-arts de Bruxelles (1976-1980) il rentre à Dakar, devient professeur à l’École des arts et participe à la formation de plusieurs générations d’artistes. Durant trente années, il a vu passer des jeunes talents comme le sculpteur Ndary Lô, les peintres Soly Cissé et Camara Gueye. Par la suite il cumulera un autre poste de professeur à l’institut de coupe, couture et mode de Dakar.
Pendant toutes ces années, sa réflexion porte principalement sur la création d’une écriture plastique personnelle, vidée de toute signification et mise en scène sur des pages de parchemin, des livres entiers, sur du bois ou encore sur de la toile. Il s’inspire des connaissances endogènes dans le domaine des supports et des colorants.
Abdoulaye Ndoye clame son amour du travail. Il peint tous les jours, car créer lui procure une incommensurable satisfaction morale, un bien être intérieur, le sentiment de laisser derrière soi quelque chose de bon.
Présent dans plusieurs collections prestigieuses, dont le Smithsonian muséum à Washington, Abdoulaye Ndoye a exposé au Sénégal, au Mali, en France, en Belgique, en suisse, en Grèce, en Angleterre et aux Etats-Unis.

En 2021, dans un souci de contribuer à l’amélioration des infrastructures d’animation culturelle et de formation au Sénégal, il crée sa propre galerie d’art « Reg’Arts sur Mbao ».